a

198 West 21th Street, Suite 721
Email: hello@yourdomain.com

– Est-ce qu’une écharde est encore une écharde une fois sortie de la peau ?
– …

 

Je ne me souviens pas à quel moment j’ai commencé à donner une importance aux mots précis. Quand j’ai compris que les étoiles filantes n’étaient pas des étoiles, mais de gros morceaux de rejet spatial qui se heurtaient dans l’atmosphère. De gros cailloux en petites poussières ; en plus petites roches. J’adore les roches, toutes plus vieilles que moi, mais surtout les galets de fleuve ou de mer. Des pépites de couleurs différentes qui ensemble ont subi le temps et se sont retrouvées là. Ça fait longtemps que je ramasse des roches. J’aime aussi les fleurs, mais les roches sont plus fidèles. Cette année j’ai donc commencé à appeler ça cueillir des roches. J’en ai rapporté 99 à Montréal pour faire des ricochets avec mon chum. J’aime pas vraiment les aux-revoirs, au moins les roches, ça coule vite après les petits rebonds qui sonnent comme des bye-bye. J’aime réfléchir à combien de temps ça leur prend à retourner à la mer. Je me demande si quelqu’un d’autre va les ramasser pour les relancer dans l’eau. Je ne sais pas si je crois au hasard au destin ou même au paradis. Quand on voit les perséides d’août, je ne sais pas trop, mais ça vient me toucher. Dans le fond, les galets, c’est juste du gros sable pas encore petit ? Il faut se dire les mots justes ou remettre les choses en perspective.

 

– Pourquoi les oignons et les patates dans l’aluminium goûtent meilleur en Gaspésie qu’à Montréal ?
– Et les étoiles filantes représentent quel pourcentage du sable dans lequel j’ai marché ?
– Est-ce un envahissement ?
– La terre devient-elle plus lourde ?
– Tourne-t-elle plus rapidement ?
– Est-ce que c’est une maladie ?
– …

 

Ma tête s’est un peu mise à tourner quand mon père m’a dit qu’il avait le cancer.

Mais le cancer, c’est juste un mot.

Si on le voit comme ça, ça fait moins peur et quand je regarde les constellations, c’est aux grains de beauté dans le visage de Madeleine que je pense.

 

– Je voudrais leur offrir un nom.