a

198 West 21th Street, Suite 721
Email: hello@yourdomain.com

— Je ne suis pas convaincu…
— Allons, Steve, tu sais très bien que j’ai raison ! La maternité comme on la comprenait à l’époque de nos parents n’a plus lieu d’être !
— Je suis bien d’accord, mais de là à en faire le sujet d’un livre entier… C’est un peu trop.
— Je ne crois pas. Cette attitude négative n’est-elle pas une grossière contradiction de ton propre livre ?

 

Surpris par la soudaine accusation, l’homme leva doucement la tasse de porcelaine à ses lèvres et sirota une gorgée de la tiède boisson.

 

— Je ne crois pas… Pas que ce soit lié, non plus. On parle de toi, ici, pas de moi. Ne penses-tu pas que tout a déjà été dit sur le sujet ?
— Pas du tout ! Quelle pensée absurde. De toute manière, même si ça avait été le cas, ça ne veut pas dire que mon livre ne mérite pas de voir le jour. Tant que les tabous existeront, il y aura toujours lieu de les décrier.
— Eh bien, on est certainement d’accord sur ce point. Après tout, l’image de l’homme musclé et stoïque est si démodée que ça me dépasse.
— C’est bien vrai. Tu sais, on devrait écrire un livre ensemble, un de ces jours.

 

Intrigué par cette idée, Steve offrit à Fanny un sourire complice et amical, levant sa tasse à cette hypothétique collaboration.

 

— Pourtant, je ne sais pas si nos valeurs concordent.
— Oh ? Que veux-tu dire par là ?
— Eh bien, même si nos livres concernent tous deux l’abolition des tabous, qui sait si les idéaux que nous avons en tête pour nos sexes respectifs pourront coexister ? Peut-être que cela mènera à davantage de tabous, rendant les choses encore plus compliquées… Ai-je tort ?
— Pas forcément, mais, si c’est le cas, il nous suffira de décrier ces nouveaux tabous. Si nous ne sommes plus là, d’autres le feront à notre place.
— Bien dit !

 

Heureux, ils burent ce thé si délicieux.