a

198 West 21th Street, Suite 721
Email: hello@yourdomain.com

« ma main qui creusait sous tes manches
pour retrouver le son de ta peau. »
— Shawn Cotton, Jonquière LSD, 2010.

 

 

nous habitons
les interstices des lattes
avec miettes et angoisse

 

emmêlées dans les draps
deux mains sur le corps

 

nos doigts valsent ensemble

 

 

 

 

 

le matin a courbé l’échine
le brasier inconnu prend fin sur mes lèvres

 

j’observe
le clignement lent de ses yeux
un amour d’été entre les dents

 

 

 

 

 

elle baisse la tête
vers sa tasse de thé noir

 

aucun vide
n’espace nos distances
mais une mélancolie rose tendre

 

 

 

 

 

tombe comme l’automne
je voudrais terminer
toutes ses phrases

 

tout juste sortie de la sécheuse
je la porterais dans mon cou

 

 

 

 

 

au tournant de la nuit
un espace nomade pour nous
elle m’enveloppe

 

en attente d’une énième vie
toujours j’ai peur qu’on l’échange

 

je deviens Pompéi elle mon Eldorado